SYLLABUS


SYLLABUS
SYLLABUS

SYLLABUS (1864)

Recueil «contenant les principales erreurs de notre temps» adressé aux évêques par Pie IX (et daté du 8 décembre 1864) en même temps que l’encyclique Quanta Cura . Il était constitué de quatre-vingts propositions déjà condamnées antérieurement par le pape. L’idée d’un pareil recueil avait été suggérée dès 1849 par le cardinal Pecci et reprise notamment à l’occasion de la définition de l’Immaculée Conception en 1854. Elle fut relancée en 1859 à la suite du rebondissement de la question romaine. Le Vatican ayant demandé des suggestions à quelques personnes de confiance, une commission désignée au printemps de 1860 élabora, sur la base des réponses reçues, un projet de Syllabus errorum in Europa vigentium . Mais, quelques mois plus tard, le pape jugea préférable de prendre comme base de départ la liste des quatre-vingt-cinq propositions par laquelle se terminait la récente Instruction sur les erreurs du temps présent de Mgr Gerbet, évêque de Perpignan (décision regrettable selon le père Martina, qui a reconstitué à partir des archives du Vatican la genèse du Syllabus dans deux études parues l’une dans le recueil Chiesa e Stato nell’Ottocento. Miscellanea P. Pirri , II, 1962, et l’autre dans l’Archivum historiae pontificiae , VI, 1968; le premier document se situait, en effet, davantage sur le plan des principes et présentait un caractère plus synthétique).

Plusieurs commissions successives de théologiens et de cardinaux, dont les travaux étaient suivis d’assez près par le pape, s’appliquèrent pendant plus d’un an à mettre au point les propositions de Gerbet et surtout à les qualifier théologiquement. La nouvelle liste, qui résumait en soixante et une thèses les principales tendances modernes à affranchir la philosophie, la morale et la politique du contrôle de la religion, fut soumise sous le sceau du secret aux évêques, mais la divulgation du document dans la presse à la suite d’une fuite et les réserves formulées par divers prélats eurent pour conséquence que le document fut remis sur le métier. Après bien des discussions, on se décida, à la fin de l’été de 1864, pour une nouvelle solution: un rappel des condamnations déjà prononcées par Pie IX. En quelques semaines, avec l’aide du barnabite L. Bilio, furent rédigées, d’une part, l’encyclique Quanta Cura et, d’autre part, une liste de quatre-vingts passages extraits des allocutions et écrits du pape depuis le début de son pontificat. Le tout fut rendu public à la fin de décembre 1864.

Divisé en dix chapitres, le Syllabus condamnait: 1. le panthéisme, le naturalisme et le rationalisme absolu; 2. le rationalisme modéré; 3. l’indifférentisme, qui considère que toutes les religions se valent; 4. le communisme, les sociétés secrètes et les sociétés bibliques protestantes; 5. des erreurs concernant l’Église et ses droits; 6. des erreurs concernant la société civile et ses relations avec l’Église, entre autres, la séparation de l’Église et de l’État; 7. des erreurs en matière de morale; 8. les conceptions erronées sur le mariage chrétien; 9. le rejet du pouvoir temporel du pape; 10. des erreurs concernant «le libéralisme moderne», notamment la liberté des cultes (commentaire détaillé dans L. Choupin, Valeur des décisions du Saint-Siège , 3e éd., Paris, 1928).

C’est surtout ce dernier aspect qui frappa le grand public, d’autant plus que les propositions retirées de leur contexte présentaient parfois un aspect déconcertant, qui justifie le jugement de dom C. Butler: «un document singulièrement inopportun». La tempête que ce document souleva presque partout mais surtout en France, et dont l’ampleur surprit à Rome, fut toutefois assez vite apaisée grâce à une habile intervention de Mgr Dupanloup, lequel dans sa brochure La Convention du 15 septembre et l’encyclique du 8 décembre en donna un commentaire lénifiant, un peu édulcoré d’ailleurs, fondé, d’une part, sur la remise des propositions dans leur contexte littéraire initial, d’autre part, sur la distinction entre la «thèse» (ou l’idéal) et l’«hypothèse» (ou l’application tenant compte des nécessités du temps).

En dépit de quelques opinions divergentes, les théologiens ont été assez vite d’accord pour estimer que le Syllabus ne présentait pas le caractère d’une décision infaillible. Il est d’ailleurs, notamment en ce qui concerne le jugement porté sur les libertés modernes, à interpréter en fonction du développement ultérieur de la doctrine catholique depuis Léon XIII jusqu’au IIe concile du Vatican.

syllabus [ si(l)labys ] n. m.
• 1865; mot lat. ecclés. « sommaire, table », altér. de syllibus ou sillybus; gr. sillubos « bande portant le titre d'un volume »
Relig. Liste de propositions émanant de l'autorité ecclésiastique. Spécialt Le Syllabus : document publié par Pie IX en 1864, ensemble des idées condamnées par le pape.

syllabus nom masculin (latin ecclésiastique syllabus, sommaire) Énumération sommaire des questions tranchées par l'autorité ecclésiastique. En Belgique, texte polycopié, photocopié ou imprimé reprenant l'essentiel d'un cours d'université.

syllabus
n. m.
d1./d RELIG CATHOL Liste de propositions émanant de l'autorité ecclésiastique.
d2./d (Afr. subsah., Belgique) Résumé de cours écrit, fait par le professeur lui-même, à l'université, polycopié.

⇒SYLLABUS, subst. masc.
DR. CANON, inus. Recueil des questions tranchées par le pouvoir ecclésiastique. (Dict. XIXe et XXe s.).
En partic. Le Syllabus. Document publié en 1864 par le pape Pie IX, condamnant ce qui est désigné comme les « principales erreurs de notre temps ». Le sabre, béni du pape, a pour principal ennemi l'idéologie du droit moderne que condamna le Syllabus Justice et liberté, des mots révolutionnaires qui sont la négation du dogme qu'on impose (CLEMENCEAU, Iniquité, 1899, p. 245). Une pétition de théocratie d'après le Syllabus et Boniface VIII, le grand pape de la fin du XIIIe siècle, en ce temps d'imbéciles et de capons, ça ne serait pas banal (BLOY, Journal, 1903, p. 185).
Prononc. et Orth.:[sil(l)abys]. Att. ds Ac. 1835 et 1878. Étymol. et Hist. 1865 « formulaire publié par Pie IX en 1864 et qui contient l'ensemble des propositions condamnées par le pape » (E. FORCADE, in R. des deux mondes, févr., p. 774 ds QUEM. DDL t.3); 1867 plus gén. « énumération sommaire des questions tranchées par l'autorité ecclésiastique » (HUGO, Paris, p. 78: À une époque où les syllabus décrétèrent l'immobilité). Lat. mod. syllabus signifiant « sommaire, liste, rôle » que l'on fait habituellement remonter à un gr. qui serait à la base du lat. syllabus « signalé seulement dans les lettres à Atticus de Cicéron » (BL.-W.1-5); et dont l'existence est contredite par les textes, Cicéron n'utilisant que le mot sittybos « étiquette » (Att. IV, 53 et IV, 8, 2), transcr. du gr. « vêtement de cuir » confondu avec « étiquette attachée à un livre en forme de rouleau » (CHANTRAINE), mots sémantiquement fort éloignés de syllabus; le lat. syllabus utilisé par Cicéron a été précisé par des éd. post. en d'où un aurait été faussement déduit et traité comme un dér. de « réunir ». Le passage de Saint Augustin (Confessions, XIII, 15, 18) souvent allégué, v. BLAISE Lat. chrét., n'atteste en fait que l'ablatif plur. syllabis de syllaba (v. syllabe). En angl. syllabus est att. au sens de « sommaire, table des matières » dès 1656 (NED). Fréq. abs. littér.:12.

syllabus [sil(l)abys] n. m.
ÉTYM. 1865; mot lat. ecclés. syllabus « sommaire, table », de sillybus, grec sillubos, altér. de sittybos « bande de parchemin collée sur un volume et portant le nom et le titre ».
Relig. Liste de propositions émanant de l'autorité ecclésiastique.Spécialt. || Le Syllabus : document publié par Pie IX en 1864, ensemble des propositions condamnées par le pape (résumé des « principales erreurs de notre temps »).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Syllabus — • The name given to two series of propositions containing modern religious errors condemned respectively by Pius IX (1864) and Pius X (1907) Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Syllabus     Syllabus …   Catholic encyclopedia

  • Syllabus — Syllabus, m., Pl. Syllabi, ist ein pseudo lateinischer (ursprünglich griechischer,aus συλλαμβάνω, ich nehme, stelle zusammen) Ausdruck für Register, Verzeichnis, Aufzählung, Auszug, Zusammenfassung. Inhaltsverzeichnis 1 Kirche 2 Akademische… …   Deutsch Wikipedia

  • syllabus — index capsule, compendium, outline (synopsis), pandect (treatise), plan, program, prospectus …   Law dictionary

  • Syllabus — Syl la*bus, n.; pl. E. {Syllabuses}, L. {Syllabi}. [L., fr. the same source as E. syllable.] 1. A compendium containing the heads of a discourse, and the like; an abstract. [1913 Webster] 2. (Law) The headnote of a reported case; the brief… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • syllabus — 1650s, table of contents of a series of lectures, etc., from L.L. syllabus list, a misreading of Gk. sittybos (pl. of sittyba parchment label, table of contents, of unknown origin) in a 1470s edition of Cicero s Ad Atticum iv.5 and 8. The proper… …   Etymology dictionary

  • Syllabus — (griech.), Verzeichnis; in der Sprache der katholischen Kirche Verzeichnis der mit dem römischen Katholizismus nicht verträglichen »Irrtümer« der modernen Zeit, insbes. die der Enzyklika Pius IX. Quanta cura vom 8. Dez. 1864 beigegebenen 80 Sätze …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Syllabus — Syllăbus (grch.), Verzeichnis, Aufzählung; insbes. das der päpstl. Enzyklika vom 8. Dez. 1864 beigegebene Verzeichnis der (80) modernen Irrlehren …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Syllabus — s. m. Índice de quanto foi condenado pelo papa Pio IX na célebre Encíclica de 8 de dezembro de 1864.   ‣ Etimologia: palavra latina …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • syllabus — *compendium, digest, pandect, survey, sketch, précis, aperçu Analogous words: conspectus, synopsis, epitome, *abridgment, brief, abstract …   New Dictionary of Synonyms

  • syllabus — has the plural form syllabuses, not syllabi …   Modern English usage


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.